Jour 17 : de Sogndal à Breheimsenteret, 62 km

Total : 3 504 km

Le réveil se fait sous le soleil. Nous avons bien dormi. Il doit être 10h. Nous prenons notre café. Nous n’avons pas envie de quitter ce beau fjord et ce soleil qui nous avait tellement manqué à Odda. Albane a petit moral aujourd’hui, nous sommes le 3 août, journée paternelle… Avant de partir, un peu d’huile dans le moteur, car Antoine de Freed Home Camper nous a conseillé de vérifier tous les 1 500 km. Et puis direction : l’office de tourisme de Sogndal pour prendre un maximun d’informations sur la région de Jostedal. Nous avons un objectif à faire : une randonnée glacière. Nous y apprenons qu’une partie du glacier Nigardsbreen vient de s’écrouler et qu’il est fermé au public durant quelques jours, mais il y en a d’autres (d’où le duel des guides Lonely versus Le Guide du Routard).

A la recherche d’un partenariat de feu et de glace, à Jostedal !

Nous nous arretons à une terrasse d’un café avec le wifi. Nous prenons notre café à 4 euros ! A côté de nous, il y a deux cyclistes, encore des Suisses ! Nous papotons car nous nous sommes aperçus en chemin hier. Nous nous étions arrêtés en bord de route, au même endroit, pour photographier le paysage la veille !

Puis, les choses sérieuses : nous commencons notre tournée de mails. L’idée est de prendre contact avec toutes les agences de rando, à qui je propose nos services de photographe et de blogging, contre une ristourne. Albane n’y croit pas trop. Je m’y attèle ayant l’expérience de l’Islande. Nous écrivons… Nous sommes dans un petit café sympathique de Sogndal sur la place centrale de la ville (qui me rappelle un peu le Pavillon des canaux à Paris). Le style bobo parisien avec des trucs bio et autres trucs girly, un lieu que j’aime bien pourtant. Oui, c’est contradictoire…

Cela étant fait nous nous préparons pour une randonnée, nous avons repéré une rando de 3h aller-retour. Le temps est plutôt incertain mais nous sommes motivés. Nous roulons vers le lieu indiqué jusqu’à un petit chemin de terre. Nous ne savons pas trop si c’est le bon chemin, mais nous finissons par arriver et nous trouvons le lieu très sympa. Au milieu de la foret et des vaches. On se dit qu’on pourra dormir là, ce soir.

Nous partons pour la randonnée. Elle se déroule tranquillement sans forcer, peu de gadoue. Une partie se déroule dans la forêt, le sentier est bien balisé. Attention il y a un passage mal indiqué au croisement d’une « route de terre ». Puis, la pluie s’invite à la marche pour la dernière demi-heure… Nous arrivons quasiment au sommet, il pleut et les cimes sont bouchés… Mince tant pis pour les photos… Nous trouvons une petite maison abandonnée pour s’abriter.

Une randonnée qui tourne court

Je checke les mails et la surprise. L’entreprise de randonnées glaciaires Icetroll nous propose une date de rando sur le glacier Austdalsbreen, demain matin 9h. trop bien ! Albane hallucine, moi je suis hyper content. On décide de partir tout de suite vers le glacier pour être sûrs d’y être demain matin à l’heure.

Du coup, nous faisons le retour de la randonnée en se dépêchant un peu. Nous sommes trempés, on se trompe de chemin mais on arrive au van. Nous partons pour le glacier, nous avons un moment de route jusqu’à Breheimsenteret : un centre dédié et point de départ des différentes randonnées glacières. Le temps se découvre. La route vers Jostedal est magnifique des montagnes partout, puis des rivières au couleurs turquoises, de la brune dessus. C’est incroyable. Nous sentons le froid des glaciers. Le thermomètre chute rapidement. C’est impressionnant ce froid sec qui vous saisi.

Il doit être 21h quand nous arrivons, le grand bâtiment moderne semble être celui du départ de la randonnée glaciere: le Breheimsenteret, dans le parc naturel de Jostedal. Nous décidons de nous trouver une place un peu éloignée. A quelques centaines de mètres, nous trouvons notre nid du soir, sur le chemin du glacier un peu éloigné de tout. On est trop heureux. Personne, l’air froid, la nuit tombante, notre van, le bruit de la rivière glacée…. Albane allume une double bougie pour un hommage à son papa dans cette ambiance si particulière. On prend le temps.

A minuit, nous répondons à Icetroll que nous sommes sur site, près pour demain. Batteries, cartes mémoire, appareils photo, gopro et vêtement chaud parés !

Nous sommes au chaud dans notre super van et dehors il fait très froid, on est bien et demain on sera sur un glacier !

1 réponse

Trackbacks (rétroliens) & Pingbacks

  1. […] 7h. Le jour est déjà levé autour du glacier de Nigardsbreen. Nous sommes sur le pied de guerre, nous avons bien fait d’arriver hier soir. On a rendez-vous à 8h30 au centre Breheimsenteret. Nous avons rendez-vous avec l’équipe de […]

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *