J35 : Uttakleiv Beach à Henningsvaer, 64 km

Total : 5 165 km

La tempête s’est calmée, il fait meilleur ce matin, mais le froid est bien présent. On tente malgré tout le café à l’air libre, emmitouflés comme jamais. Une petite ballade s’impose sur la plage, Clément rencontre des Suédois qui font de l’escalade sur des rochers sur la plage. Il est bien tenté de se joindre à eux mais ne fera finalement que les regarder faire et discuter. Il apprend qu’il y a pas mal de lieux dans les environs dédiés à la grimpette. Il y a même un guide recensant les blocs à escalade aux Lofoten. Car sieur Clém n’est pas que photographe et kiné réputé de Paris, mais est aussi un chat de gouttière qui aime escalader roches et murs de Paris. Ah quel homme ! De mon côté je fais le tour des rochers sur le sable, cheveux au vent. La matinée prend fin et nous abandonnons finalement l’idée de la randonnée. Moyen motivés et en forme, surtout ayant un peu froid, nous décidons plutôt de partir vers la Venise des Lofoten : Henningsvaer.

Uttakleiv Henningsvaer, escalade, Venise Lofoten
Uttakleiv Henningsvaer, escalade, Venise Lofoten

La Venise norvégienne

La route est sublime, c’est notre plus long voyage depuis que nous avons mis les pieds sur les îles. Une soixantaine de kilomètres à travers des paysages magnifiques, au chaud à l’intérieur. Ça marche aussi, comme au cinéma en 3D, les images défilent sous nos yeux. Il nous reste encore un peu de marge sur les Iles Lofoten, avant de devoir retourner sur le continent si nous voulons être dans les clous pour atteindre le Cap Nord. Alors on en profite mais en remontant vers le nord.

Nous arrivons dans cette petite ville, coincée entre les ponts au-dessus de l’eau. Splendide. La ville n’est pas grande mais trop mignonne. Nous garons le van sur le parking de la ville, à proximité du centre et nous nous baladons à pieds dans les rues. La ville ! Ca faisait longtemps, bon on s’entend petite ville ! On y voir un bout du port réservé à la sèche des morues. La ville portuaire en effet s’étend sur quelques petites îles reliées par des ponts, d’où le nom de la Venise des Lofoten. En effet l’eau est partout et tout est construit en bordure de mer.

Un recoin nous attire, un peu abandonné, nous sommes tentés de rentrer dans un espace de hangar abandonné mais une alarme se déclenche ! Nous ne sommes pas bien sûrs que ce soit nous, mais dans le doute, nous filons ! Après notre déambulation, nous décidons de se mettre au chaud pour geeker dans un bar dédié à … l’escalade ! Le seul bar un peu « déjeuns » de la région semble-t-il ! L’endroit le Klatrekaféen est très chouette ! Ambiance brocante, bobo, hipster mais surtout cosy, les internationaux ont trouvé leur place ici, beaucoup de gens différents s’y retrouvent, c’est vraiment sympa. Les prix aussi, le verre de vin à 8 euros aura raison de mon portefeuille et nous optons plutôt pour des bières toutes aussi chères ! Il n’y a pas de code wifi donc adieu le geeking time mais qu’importe ! Nous passons la soirée ici près de l’eau de notre petite Venise, dans notre bar surper sympa et finissons pas rentrer vers 1h du mat’. Ca faisait longtemps aussi ! Il est tard, nous sommes rincés, un dîner rapide et au dodo !

1 réponse

Trackbacks (rétroliens) & Pingbacks

  1. […] je fais ma petite vie. On ronchonne dans notre coin pour finir par refaire une petite balade dans Henningsvaer ensemble, et acheter deux trois trucs et nous repartons direction le mont […]

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *